Barcelona Export a des relations très solides dans ce marché grâce aux multiples possibilités d’affaires que nous offre le Mexique. Le Mexique est la première économie d’Amérique Latine, a une position géostratégique très intéressante qui en fait la porte d’entrée de deux zones économiques de grande ampleur telles que : les Etats-Unis et le Canada (TLCAN) au nord et les pays hispanophones au sud. Avec tous ces pays, le Mexique a des traités de libre-échange très avantageux pour nos exportations.

 

Caractéristiques du marché mexicain

Le Mexique est un grand pays d’Amérique centrale, hispanophone et avec une population de 127 millions d’habitants dont 80% vit dans les villes et 20% dans les zones rurales. Il y a 20% de la population qui vit sous le seuil de pauvreté, près de 60% de la population vit dans des conditions précaires et seulement 30% de la population voit son pouvoir d’achat augmenter. C’est une population très jeune (26 ans environ en moyenne) et avec un fort métissage indigène-espagnol (60%).

Sa capitale, la ville de México, est une mégapole de 20 millions d’habitants, suivie de Guadalajara et Monterrey avec près de 5 millions d’habitants et Puebla et Toluca avec 2 millions d’habitants chacune.

La consommation de la population est fortement dominée par les habitudes nord-américaines. Les mexicains sont fidèles aux marques et sont fortement attachés autant à la qualité qu’au prix.

 

Les droits de douane à l’entrée

Pour les pays n’ayant aucun accord de libre-échange avec le Mexique les droits de douane du secteur industriel  tendent à se situer entre 10 et 20%, pouvant parfois monter jusqu’à 35%.

Le Mexique a signé un accord de libre-échange avec l’Union Européenne en 2000 et depuis 2007 tous les produits industriels sont exempts de droit de douane. De plus, il est à l’étude détendre la baisse des droits de douanes aux produits agroalimentaires.

Le Mexique a un organisme promotionnant ses exportations et investissements : Pro Mexico. Cet organisme récolte toutes les informations sur les importations et les exportations, les droits de douanes et les règlementations. C’est aussi le promoteur des participations groupées des exposants mexicains dans les salons internationaux.

Il existe un Guide de l’Importation consultable depuis le site internet des Douanes du Mexique, avec beaucoup d’information sur  les thèmes de la gestion des douanes, des autorisations, des démarches et des imports temporaires.

 

Que pouvons-nous exporter au Mexique ?

Exporter au Mexique pour les entreprises espagnoles est une grande opportunité d’affaires car nous n’avons pas la barrière de la langue et les produits en provenance d’Espagne bénéficient d’une bonne réputation en termes de qualité et  d’accueil. Les affinités culturelles nous permettent de créer des relations commerciales de confiance plus solidement et plus rapidement.

 

Traditionnellement, nous exportons depuis l’Espagne :

– Des équipements, pièces et composants pour la mécanique
– Des installations et des machines générant de l’énergie
– Des aéronefs
– De la mode féminine
– Des voitures
– Des produits sidérurgiques

 

Vis-à-vis des nouvelles opportunités d’affaires, nous rencontrons une forte demande dans les secteurs suivants :

– Les infrastructures
– Le transport
– Les télécommunications
– L’énergie, surtout les secteurs de l’éolien et du solaire
– L’Industrie Connectée 4.0
– Les systèmes de contrôle qualité
– La cyber sécurité
– L’électronique
– La construction