L’un des principaux défis auxquels une PME doit faire face lorsqu’elle souhaite s’ouvrir à de nouveaux marchés est le financement de ses projets d’internationalisation. L’exportation a un coût élevé en termes de prospection commerciale, d’envoi d’échantillons, de personnel qualifié en langues étrangères, de certificats internationaux, de voyages, de salons internationaux etc. Mais par chance les entreprises disposent d’aides à l’export disponibles : les crédits ICO (Initial Coin Offering).

 

Qu’est-ce-que les crédits ICO ?

Ce sont des lignes de crédit à la disposition des entreprises pour financer le processus d’internationalisation et d’exportation des entreprises nationales. La demande de prêts se fait par les entités bancaires rattachées à chaque programme. Elles sont chargées de la conduite, de l’étude et de l’acceptation des demandes selon les conditions signées par l’ICO. Elles assument également le risque.

 

Quels sont les lignes de crédit disponibles pour l’activité exportatrice ?

ICO International 2018

Ce sont des fonds pensés pour les entreprises espagnoles ou mixtes, avec un minimum de 30% de capital espagnol, qui réalisent des investissements productifs sur les marchés internationaux et/ou qui doivent couvrir leurs besoins de liquidités.

La deuxième tranche de la ligne de crédit est destinée à l’attribution complémentaire de Crédit Fournisseur, Acheteur et Financier pour les entreprises.

Plus d’informations

 

ICO Exportateurs 2018

Ce sont des fonds destinés aux auto-entrepreneurs et aux entreprises espagnoles qui ont besoin d’obtenir des liquidités grâce à l’anticipation de factures provenant de leurs exportations ou grâce à la couverture du coût de production des biens destinés à l’export.

Plus d’informations

 

ICO Canal International 2018

Il s’agit d’un financement destiné aux auto-entrepreneurs et aux entreprises pour soutenir leur processus d’internationalisation.

La principale nouveauté qu’intègre ce produit par rapport au crédit ICO International ou ICO Exportateurs est que les prêts se demandent à la banque locale ou à des entités internationales, qui ont leurs sièges dans les pays où se déroulent les projets d’investissements ou l’activité d’exportation.

Plus d’informations